FR | AR

Echo-doppler des artères des membres inférieurs

ECHO-DOPPLER DES VAISSEAUX DES ARTÈRES DES MEMBRES

 

L’exploration ECHO-DOPPLER DES VAISSEAUX DES ARTÈRES DES MEMBRES INFERIEURS –  est un examen peu onéreux par rapport à d’autres types d’imagerie / absolument sans danger / indolore.

C’est un examen de choix en première intention non seulement pour avoir une imagerie mais aussi des précisions sur le flux sanguin des vaisseaux.

Cet examen est demandé:

– Soit à titre préventif – pour dépister et surveiller des dépôts de plaques d’athéromes sur les artères ;

– Soit à titre diagnostique – devant des signes évocateurs d’un défaut de vascularisation des membres en cherchant une sténose ou une occlusion artérielle nécessitant le traitement ou la surveillance ;

– Soit à titre de bilan complémentaire ;

La nature des lésions révélées à l’écho doppler peut amener :

– Soit à des investigations plus poussées ;

– Soit à instaurer ou modifier le traitement.

Examen demandé à titre Préventif

L’écho doppler des vaisseaux des jambes  est demandé à titre de dépistage et surveillance de dépôt de plaques d’athérome sur les artères  à destinée des membres.

 

 

Qu’est ce qu’une plaque d’athérome?

C’est une accumulation de graisses, de sucres, de sang et produits sanguins, de dépôts calcaires et autres minéraux sur  un segment de la paroi de l’artère.

Ces dépôts en s’accumulant insidieusement au fil des années peuvent finir par boucher l’artère.

Qui risque de développer des plaques d’athérome?

– les DIABETIQUES ;

– ceux qui FUMENT ;

– les personnes atteintes d’angine DE POITRINE ou ayant fait un INFARCTUS DU MYOCARDE ;

– les personnes ayant des PARENTS ayant fait un accident vasculaire cérébral ou un infarctus ;

– les OBESES ;

– les personnes atteintes d’HYPERTENSION ARTERIELLE ;

– les personnes atteintes d’excès de cholestérol.

La détection de plaques d’athérome, leur aspect échographique et leur répercussion sur le flux du sang circulant vers le cerveau donne des indications à la fois sur :

  • le ou les traitements à instaurer en vue de les stabiliser voire de les dissoudre ;
  • le rythme de surveillance de leur évolution par examens écho doppler réguliers.

On effectue l’examen de dépistage chez les personnes à risque avant que des symptômes n’apparaissent.

 

Le dégât à redouter : l’Artériopathie des membres inférieurs et risque D‘AMPUTATION.

 

Le traitement IDEAL est la PREVENTION donc pensez au DEPISTAGE